• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Posté par FFS le 30 décembre 2009

DECLARATION DES ELUS  F.F.S 

 
A.P.C  DE AIN EL HAMMAM 

 

Toute la population  aura remarqué la situation chaotique dont laquelle est notre ville et nos villages ressemblant à des champs de bataille; état dégradé de toutes les routes, des trottoirs, le marchés traversé par un fleuve des eaux usées à ciel ouvert, travaux de raccordement au gaz qui ne s’achèvent jamais, des montagnes de terre et d’ordures à chaque coin de rue, des dangers multiples menacent la vie des citoyens et leur biens, absence de signalisation routière, absence d’un plan de circulation et des airs de stationnement…etc. Cette situation s’aggrave  d’avantage et plus grave encore elle  n’inquiète et ne fait réagir même pas l’exécutif communal dépourvu de toute bonne volonté. 

 

Toute la population se souvient des défilés des autorités locales et de wilaya et des strapontins du pouvoir durant la compagne des élections présidentielles et des multiples promesses. 

 

La population aura également  ressenti et remarqué  que ces mêmes autorités ont cessés  de se rendre au chevet de notre commune et pourtant toujours dans le coma. 

 

Notre commune  est aujourd’hui abandonnée  à l’image de la plupart des communes de l’Algérie. 

 

Nous élus FFS, à plusieurs reprises, avons insisté au prés de l’exécutif sur la nécessité de tenir  une séance extraordinaire de l’assemblée communale qui débattra  exclusivement de la situation de notre commune, tiré la sonnette d’alarme pour donner l’alerte  sur la situation qui prévaut dans notre commune, averti sur les conséquences d’une gestion catastrophique de la catastrophe et appelé les autorités à prendre conscience de la gravité de la situation et  de la nécessité de prendre les mesures adéquates dans les meilleur délais. 

 

Nous regrettons que nos propositions ne soient pas votées par la majorité à cause des coalitions contre nature qui se sont formé à l’assemblé « thekssa taghat d-wechen »  trahissant un égocentrisme de groupuscule criarde. 

 

Nous savons que cette situation est des plus inquiétantes car ses conséquences sont déjà assez pénibles et dangereuses aussi bien  sur le plan économique que sur le cadre de vie des citoyens et citoyennes. 

 

Nous dénonçons l’attitude des autorités locales et de wilaya  concernant  la gestion de la catastrophe dans laquelle à sombré notre commune et l’immobilisme interprétant une complicité, une incompétence et un manque de courage et de volonté politique de l’exécutif  communal. 

  

Nous interpellons l’exécutif communal de sortir de sa léthargie pour s’occuper efficacement des problèmes  des citoyens et de la commune et les autorités d’appliquer les règles d’une réelle politique de développement local à fin de soulager la souffrance de la population.                                 

Le lundi 28 décembre 2009 

Publié dans ACTUALITES DE AIN EL HAMMAM (EX MICHELET), ACTUALITES F.F.S | Pas de Commentaire »

ALGERIE/GHARDAIA/Procès de militants du FFS et de défenseurs des Droit humains à Ghardaia

Posté par FFS le 16 décembre 2009

Lettre de Hocine Aït Ahmed, Président du Front des Forces Socialistes, à madame Navanethem Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme


Alerte pour une région particulièrement sous pression, dans un pays en détresse démocratique !

Depuis des semaines le Pouvoir algérien mène campagne en faveur de la militante sahraoui Aminata Haidar tant sur la scène internationale que dans les médias publics et privés algériens. Pour ce faire il n’hésite pas à mettre dans la gène ses partenaires européens à l’instar de l’Espagne accusée de tous les maux.

Ceci aurait été tout à son honneur si le souci du pouvoir algérien avait été le respect des droits des peuples et particulièrement le respect de la personne humaine et la protection des défenseurs des Droits de l’Homme.

Or, il n’en est rien !

Depuis des années c’est dans le silence complice des plus grandes démocraties du monde que le peuple algérien est empêché de s’exprimer librement. Médias sous contrôle, espace public monopolisé, société atomisée et mise sous pression policière permanente.

Le plus scandaleux reste néanmoins le traitement réservé aux militants pour la démocratie et aux défenseurs des Droits de l’Homme. Le cas de notre militant à Ghardaïa, Kamel Eddine Fekhar, est à cet égard des plus emblématiques.

Alors que les ambassades européennes sont mises sous le contrôle quasi exclusif des créatures du régime, de véritables militants des Droits de l’homme souffrent, en plus du harcèlement policier, administratif et judiciaire permanent que leur inflige le Pouvoir, de l’indifférence des représentations diplomatiques de l’union européenne !

Pourtant des accords internationaux lient l’Algérie à ses partenaires qui l’engagent à respecter les Droits de l’Homme et à protéger les Défenseurs des Droits de l’Homme !

Or, il n’en est rien !

Et si le non respect par l’Algérie de ses engagements internationaux en matière de Droits de l’Homme n’est en rien une surprise, c’est avec consternation que les citoyens algériens soucieux de Démocratie et de respect des Droits de l’homme et en particulier les Défenseurs des Droits de l’Homme constatent la démission des européens en matière de défense des militants et des défenseurs des Droits de l’Homme par crainte des représailles d’un régime qui use de chantage et de grossières manœuvres d’intimidation dont on peut comprendre l’impact sur une population sans recours mais dont l’efficacité sur les grandes démocraties occidentales est scandaleuse !

Nous avons l’intime conviction que seule la convergence des efforts des peuples épris de démocratie et des Démocraties véritables que peut s’opérer le changement vers plus de Paix, de sécurité et de démocratie dans le monde.
Et c’est pour cela que nos attirons avec insistance votre attention sur le sort de nos amis de Ghardaïa et plus particulièrement sur celui du docteur Fekhar soumis à des pressions intolérables et à un traitement indigne.

Avec l’espoir que nous pourrons trouver auprès de vous les preuves d’une solidarité effective avec les défenseurs des Droits de l’Homme et de la démocratie.

Hocine Ait Ahmed

Lausanne, le 9 décembre 2009

Publié dans actualite algerienne, paroles de Monsieur HOCINE AIT AHMED | Pas de Commentaire »

FRONT DES FORCES SOCIALISTES/INVITATION

Posté par FFS le 9 décembre 2009

 


 

FRONT DES FORCES SOCIALISTES 

Secrétariat national 

 

 

 

Cher camarade 

Depuis le 4ème congrès du parti, le FFS accorde une importance capitale à la place et au rôle des jeunes dans la vie politique du parti et du pays. 

Il a mené une politique constante de sensibilisation, de formation et de mobilisation en direction de la jeunesse, comme il s’est efforcé d’être à l’écoute, d’être ouvert et d’intégrer toutes les initiatives et toutes les actions venant de la jeunesse. L’ouverture d’une école de formation, la tenue des camps politiques de débat périodiques ont constitué des étapes importantes dans ce processus qui vise à rendre visible la jeunesse en tant qu’acteur politique incontournable et à lui permettre de prendre son destin et ses responsabilités en main. 

L’organisation de la conférence nationale des jeunes le samedi 12 décembre 09 à Boumerdes est un premier aboutissement des actions engagées. 

Le parti a le plaisir de vous inviter à participer aux travaux de cette conférence. Les travaux la conférence sont scindés en session politique de formation et session organique et élective. 

 

Le premier secrétaire. 

                                                                         Karim TABBOU. 

 

 

Le secrétariat national 

56 Avenue Souidani Boudjemâa – Alger 

Téléphone : + 213(0)21694141     

Fax : + 213(0)21694142 

Publié dans MESSAGES ET APPELS, MILITANTS(ES) DU F.F.S | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy
| Social Democratic Union / U...